Respectez la nudité dans un lieu naturiste
 
55 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. 
 
 
jeudi 21 mars 2019 EN ES IT NL PT DE  

Modéré par : gilles jacques_gana moderateur fredericdromois mapommedapi Denis 
Index du Forum » » Le naturisme » » Les naturistes sont-ils meilleurs que les autres?
AuteurLes naturistes sont-ils meilleurs que les autres?
Denis
4585      
 modérateur
Venu(e) 21-03-2019 10:36

Ile-de-France
Denis
  Posté : 25-02-2019 16:47

Vaste sujet...

En partant du message de grunt du 23/02 dans le fil "Propositions d'une nouvelle Définition du naturisme"

"Les naturistes sont des humains
absolument pas et jamais
meilleurs que les autres."



j'ai voulu réagir, mais j'ai résisté à la tentation (pour une fois!) de faire du hors-sujet, et comme c'est un thème qui revient parfois dans les débats, j'ouvre le présent fil, accessible à tous dans un premier temps, mais qui sera éventuellement réduit aux membres confirmés (les plus matures?) en cas de dérive, voire restreint encore davantage si nécessaire.

Pour donner mon point de vue sur cette question, je pense que oui, mais une réponse lapidaire n'a pas de sens, ce n'est pas un "QCM" ou un sondage, cependant chacun est invité à donner son point de vue, ça peut être notre "grand débat" à nous... Ou la foire d'empoigne.

Tout d'abord, que veut dire "meilleur"? Si on admet que les mœurs et les sociétés évoluent, il faut prendre en compte les constantes, la direction. Un des critères essentiels pour moi est l'égalité homme/femme, c'est un bon indicateur de la maîtrise de ses pulsions, en particulier sexuelles, qui pourrissent ces rapports depuis des millénaires. Non seulement une société apaisée sur ces aspects est plus paisible, génère moins de tensions et donc davantage de bien-être, outre le fait que d'associer la moitié de l'humanité qui étaient laissée de côté ou réduite à tes tâches subalternes ne peut qu'être bénéfique sur la qualité des décisions prises. Et augmente la chance de faire émerger des personnes d'exception, celles qui sont à l'origine d'avancées décisives. On pense à Marie Curie, mais il y en a bien d'autres et notre société machiste a souvent occulté leurs noms, comme par exemple Rosalind Franklin dont le travail a été capital dans la découverte de l'ADN alors que ce sont les noms de Crick et Watson qui sont toujours mis en avant, et qui ont ramassé la mise du prix Nobel.

Sous cet aspect de l'intégration des femmes, les pays du Nord sont en avance par rapport à ceux du Sud, et ce n'est pas un hasard si le naturisme y est plus naturel. Attention: je ne suis pas en train de dire que les nordiques seraient meilleurs individuellement en tant qu'humains que des Italiens, des Marocains, des Égyptiens ou des Indiens, je dis juste que "le sens de l'histoire" me semble aller vers cette voie, ou en tout cas c'est souhaitable, pour les raisons que j'ai évoquées.

D'autres critères peuvent être pris en compte comme par exemple la sensibilité à la nature et aux animaux. Évidemment, les naturistes n'en ont pas l'exclusivité (il s'en faut de beaucoup!) mais je crois que la recherche du contact de notre corps avec les éléments nous y invite plus souvent.

Restons modestes donc quand il s'agit de faire des comparaisons entre communautés d'idées et d'art de vivre, mais nous ne sommes pas les pires...

Message édité par : Denis / 25-02-2019 16:51

  Profil  

Jeff87
329    
 Membre confirmé
Venu(e) 21-03-2019 13:13

Limousin
Jeff87
  Posté : 26-02-2019 13:17

Hello Denis,

Autant je pense que cette sentence de Grunt est juste, autant poser le problème sous ce prisme "Les naturistes sont-ils meilleurs que les autres ? " nous engage effectivement sur voie qui ne peut que se terminer en foire d'empoigne... car elle supposerait d'établir une hiérarchie en "plus" et "moins", entre différents groupes. C'est une vision trop manichéenne pour moi, et qui ne correspond pas aux valeurs du naturisme (je le dis en toute amitié).

Il me semble qu'il serait plus juste de poser le débat dans le sens de ce qui fait notre singularité, notre spécificité et, en effet, de ce que nous pouvons pour cette raison, apporter au monde comme tu le fais ?

Je pense donc que la bonne question serait plutôt "Qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui d'être naturiste ?" Quel sens cela a-t-il ? quelles sont nos valeurs ? Quelle vision du monde défendons-nous ?

1- D'abord, je pense qu'il nous faut nous réapproprier notre histoire... qui ne commence pas avec les hygiénistes du XIXe siècle. Il faut remonter beaucoup plus loin. Notre histoire "commence" (si toutefois on peut dire cela avec beaucoup d'imprudence), dans l'antiquité grecque, de la rencontre entre Démocrite et les Gymnosphistes ou "sages nus" indiens (des Digambaras jaïns).

Le naturisme s’est construit au fil des siècles pour constituer aujourd’hui un ensemble dont l’aspect le plus visible est, bien sûr, le modus vivendi de la nudité. Mais c’est bien plus que cela : si l’on veut bien observer le naturisme dans la globalité et la cohérence de sa philosophie de vie, non seulement au travers du prisme de la nudité, mais aussi sous l’angle des autres aspects qui le composent, on s’apercevra que « son ADN » s’est constitué au fil des évolutions de la pensée humaine.

Michel Onfray dans la Contre-histoire de la philosophie, nous explique que celle-ci « a dû être un match entre deux grandes tendances : l’idéaliste et la matérialiste.
D’un côté Leucippe, Démocrite, Aristippe, Diogène, Épicure, Lucrèce, Horace, etc.
De l’autre, leurs contemporains, Pythagore, Parménide, Cléanthe, Chrysipppe, Platon, Marc Aurèle, Sénèque, etc.
Atomistes, monistes abdéritains, matérialistes, hédonistes contre idéalistes, dualistes, spiritualistes et tenant de la ligne ascétique".


le naturisme d’aujourd’hui participe ainsi de ce courant de l'histoire et des mouvements de libération et d’émancipation, vis à vis des courants de pensée idéalistes, en particulier théistes, qui l’ont toujours combattu.



2- Ensuite, je pense que le mouvement naturiste s'est un peu écarté des démarches des courants de l'éducation populaire, et c'est un chemin qu'il nous faut retrouver.

Issue d’une conception humaniste de l’homme, de projets sociaux et culturels émancipateurs, l’éducation populaire agit pour l’avènement d’un homme plus conscient des enjeux du monde dans lequel il vit, afin d’y être pleinement acteur.

Le mouvement naturiste, de par son histoire, ses valeurs et son éthique de vie, doit aujourd’hui retrouver toute sa place au sein de ce grand courant. Il doit pouvoir aujourd’hui comme hier, à partir de sa spécificité, contribuer à la formation du citoyen de demain.

Qu’est ce que l’éducation populaire ?
C'est une éducation permanente, tout au long de la vie, un courant d'idées qui milite pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre afin de permettre à chacun de s'épanouir, de s’émanciper et de trouver la place de citoyen qui lui revient.

C'est aussi une éducation aux loisirs qui reconnaît à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à chaque instant de la vie. Elle ne se limite pas à la diffusion de la culture académique ni même à l'art au sens large, mais également aux sciences, aux techniques, aux sports et aux activités ludiques...

En réalité tous ces apprentissages sont l'occasion de développer ses capacités au vivre ensemble : confronter ses idées, partager une vie de groupe, s'exprimer en public, écouter, respecter les différences, etc....


Voilà, à partir de ces considérations et de l'invitation de Denis, débattons



------------------------------
Jean-Francois
"Être libre, c'est vivre nu et sans honte" - F.W. Nietzshe.
"La nudité, c'est la vérité, c'est la beauté, c'est l'art" - Isadora Duncan /
  Profil  

jfreeman
4220      
 Membre confirmé
Venu(e) 20-03-2019 23:42

Ile-de-France Essonne Egly
jfreeman
  Posté : 26-02-2019 15:28

Pour paraphraser l'ami William :

For summarizing, practising naturism or being naturist, that is the question


NakedShakeslogo-472x1024.jpg

  Profil  E-mail  www  

grunt
839     
 Membre confirmé
Venu(e) 13-03-2019 22:01
grunt
  Posté : 27-02-2019 07:39

Le naturisme, c'est quelque-chose que l'on peut défendre très facilement quand on le prend sous l'angle des loisirs. Il suffit de remarquer qu'il plaît : ceux qui s'y essaient pour la première fois l'adoptent quasi-systématiquement par la suite, et ne reviennent pas en arrière.

C'est un peu comme si je faisais goûter pour la première fois des pommes de terre sautées à des gens qui n'en ont jamais mangé : je ne suis pas inquiet. Ils aimeront et plus tard, certainement, ils essaieront de s'en refaire.

Depuis l'origine de l'humanité, on s'est toujours baignés nus, sauf dans ces 120 dernières années (après 1900) où l'on a porté un maillot. De –200 000 à 1900, personne ne se posait de question à ce sujet. Pourquoi le faudrait-il aujourd'hui ?

Pour faire la promotion du naturisme, dans les années 20 où l'on cherchait à réprimer la nudité, certains y ont ajouté des valeurs soit philosophiques, soit de santé publique, pour le justifier. On a eu tout et n'importe quoi. Le naturisme des années 20, certains pans de lui tournent vers l'eugénisme. Dans les années 70, il a été synonyme de bien-être, un véritable symbole New-Age, puis il est devenu, par l'entremise de Vivre Nu d'ailleurs, de plus en plus rigide idéologiquement, jusqu'à s'être mis à peu près tout le monde à dos dans les 2000 - 2010 et les très grosses conneries se son multipliées à cette époque-là. Il était devenu intolérant : tout était de la faute de la société, c'était une petite secte. Pour des gens qui critiquaient par ailleurs les abus de la religion, ça se posait-là.

Il est possible d'adhérer aux courants philosophiques qu'ont défini soit ses défenseurs des années 20, soit ceux des années 70, ou ne pas le faire sans subir aucune critique ni aucune remarque. Ça, ça doit être garanti.

Il n'est pas possible de classer ceux qui se dénudent, parce que rien ne permet d'affirmer ce qu'ils pensent et ce à quoi ils adhèrent, et je trouve embarrassant de tenter de le faire.

Sinon :
- que pensent les randonneurs ?
- que pensent les cyclistes ?
- quelle est la philosophie des joggeurs ?
...

Aujourd'hui, le naturisme est classé dans le tourisme. Je trouve que c'est très bien ainsi. Je préfère que l'on ne leur demande rien de spécial, sinon que de s'en tenir aux règlements ce qui est un minimum et qu'ils ne font déjà pas toujours. Et particulièrement que l'on cesse de prétendre qu'ils seraient plus respectueux de l'environnement ou aient des vertus supplémentaires que les autres vacanciers, surtout en ce qui concerne le socialisation supérieure, parce que cela n'est pas vrai. Parce que les manquements sont légions et très équivalents à ce que l'on voit partout ailleurs de vacanciers respectueux ou négligents.

==> Vous croyez qu'à l'espace naturiste de Vincennes, les naturistes ramassent leurs papiers et leurs déchets plus qu'ailleurs ? Ben non... Ça c'est pour les affiches, la photo, les brochures.

Les naturistes n'ont rien contre eux, et il faut les défendre.
Mais ils n'ont rien pour eux, sinon d'avoir une manière de pratiquer ses loisirs qui est plus agréable et qui vaut la peine d'être promue, pour le plaisir des gens, et il ne faut pas qu'ils se gargarisent de rien. À chaque fois qu'ils le font, ils passent pour des prétentieux que les faits remettent rapidement à leur place.

Par exemple, en sociabilisation et en savoir vivre on a le problème de Quend :
Le maire interdit la plage au naturisme suite à plusieurs délits constatés qu'il ne veut plus refréner au jour-le-jour,
il y va peut-être trop fort, la FFN est là-dessus, elle réussira peut-être à le faire revenir en arrière,
au prix de l'agacement de l'élu, c'est certain,
mais que se passe t-il derrière si des membres de Vivre Nu, eux-mêmes, ont l'intention de recommencer des pratiques qui sont interdites, et certaines véritablement condamnables au titre du 222-32 ? Re-boum dans quelques mois ? On se croit où ? Les lois, c'est pour les autres ?

Vous comprenez à quel point on doit balayer devant notre porte, aussi, avant de donner des leçons aux autres, de se prétendre ceci, cela ?

La seule chose que je demande, c'est l'égalité exacte.
La même liberté pour tous. Elle réclame :
- De bonnes relations avec les élus, parce que les conflits, ça suffit.
- De bonnes relations avec les non-naturistes, parce que la mixité existe, aura toujours lieu, s'étendra à notre profit,
- Autant de gratuité qu'il y en a pour les baigneurs en maillots de se baigner en des milliers d'endroits. Assez du naturisme qui se gentrifie. Des centres et campings privés qui noyautent tout et l'empêchent de progresser en maintenant une inertie forcée.

  • Certaines régions sont entièrement vides de lieux naturistes officiellement autorisés/tolérés par les municipalités, et gratuits d'accès. Quand on examine ces régions, on voit que la structure responsable à son sommet est entièrement faite de détenteurs d'espaces payants...
    Alors, vous croyez vraiment que le naturisme gratuit va s'y déployer ? Ah non, faudrait pas !

    Et ça, c'est un gros problème qu'on ne soulève pas. Une sorte de conflits d'intérêts au détriment des naturistes démunis, qui ne peuvent pas se payer les 12 à 30€ journaliers que veulent engranger des structures privées, qui n'ont absolument aucun intérêt à ce que de nouveaux lieux se développent autour d'elles. Un des problèmes que doit régler la FFN est que le loup est dans la bergerie. Et je pense que ça a été un des problèmes majeurs de la présidence précédente, dont on ne sait pas si elle a fait autre chose que d'alimenter des acteurs qui n'avaient, par principe, pas à être soutenus.

    Les centres et campings, naturistes peut-être, mais privés, doivent-ils vraiment focaliser l'attention ?


Donc, les pratiques qui consistent à diviser pour tout motif,
qui sont souvent démagogiques, parce que ça donne une posture, me déplaisent. Ça, je souhaite que ça cesse.

Un naturiste = un non-naturiste.
Il n'est pas meilleur ni pire que lui.
Et il ne va surtout pas lui donner de leçons.

Message édité par : grunt / 27-02-2019 08:23

  Profil  

Denis
4585      
 modérateur
Venu(e) 21-03-2019 10:36

Ile-de-France
Denis
  Posté : 27-02-2019 09:58

Merci messieurs pour ces deux points de vue, à Jeff pour la hauteur de son analyse et les rappels historiques et philosophiques, forcément consensuels, et à grunt pour son engagement et la force de ses convictions que je partage en grande partie même si je trouve que l'approche est trop culpabilisante pour notre communauté et évoque le péché originel ("c'est ma faute, c'est ma très grande faute"). Je suis d'accord sur le fait que la plupart des naturistes ne veulent pas se prendre la tête ni avoir à justifier leur pratique par des développements philosophiques, veulent pouvoir pratiquer simplement sans avoir à sortir le porte-monnaie notamment en étant confinés dans des lieux privés et fermés.

Mais attention aux attaques indirectes, comme par exemple à propos de Quend:

"des membres de Vivre Nu, eux-mêmes, ont l'intention de recommencer des pratiques qui sont interdites, et certaines véritablement condamnables au titre du 222-32"

C'est un procès d'intention, personne ici n'a défendu les dérives sexuelles sur cette plage ni déclaré vouloir "recommencer", ce qui suppose qu'ils y participaient, affirmation sans preuve.

Pour revenir sur l'aspect philosophique, d'abord une citation d'Euclide: "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve".

Je rejoins Jeff sur l'utilité de connaître les origines des mouvements naturistes, ne serait-ce qu'à titre personnel pour savoir d'où l'on vient, et aussi pour formaliser notre position auprès des différentes instances administratives et judiciaires. Mais j'insiste sur un aspect qui me semble fondamental: l'évolution des rapports homme/femme, la prise en compte de l'égalité des sexes qui à l'évidence n'était pas d'actualité dans la Grèce antique. Il me semble que c'est au siècle dernier que cet aspect s'est véritablement développé, notamment sous l'impulsion de Christiane Lecoq. Les femmes ont un rôle capital à jouer, c'est pourquoi je me réjouis particulièrement de l'arrivée de Viviane à la FFN.

Qu'on le veuille ou non, la nudité aux cours des siècles a toujours eu un aspect d'interdit, un parfum de péché originel, et si on se baignait nu dans les rivières avant l'invention du maillot de bain, on ne le faisait que dans des lieux à l'écart et en ne mélangeant pas les sexes (ou alors en famille). Mais le fait de voir se mélanger des groupes de gens nus de tout sexe et de tout âge, non seulement dans des lieux privés mais de plus en plus sur le domaine public (plages, randonnues, cyclonues, théâtres, etc.) est quelque chose de relativement récent et qui illustre parfaitement l'expression "pratique de la nudité en commun" de la définition officielle.

Le naturisme moderne va de pair avec le respect des femmes, le respect des différences de morphologies et d'âges. Quand j'entends qu'on ne devrait plus pratiquer après un certain âge, ou si on n'a pas le "bon profil", ça me hérisse. Et pour tous ces aspects, les Grecs qui glorifiaient le corps masculin lors des compétitions sportives dans ses stades, n'étaient pas vraiment dans cet état d'esprit!

.
  Profil  

rogermil
403    
Venu(e) 21-03-2019 13:06
rogermil
  Posté : 27-02-2019 17:18

Citation : grunt 
Aujourd'hui, le naturisme est classé dans le tourisme. Je trouve que c'est très bien ainsi. Je préfère que l'on ne leur demande rien de spécial

Moi j'attends avec impatience (et je sais qu'il y en aura plein) les naturistes, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et qui vont se réjouir de ça

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/10/27/01008-20171027ARTFIG00070-quand-la-france-se-rechauffera-tout-ce-qui-va-changer-dans-nos-vies.php
  Profil  

Denis
4585      
 modérateur
Venu(e) 21-03-2019 10:36

Ile-de-France
Denis
  Posté : 27-02-2019 18:19

Citation : rogermil 

Moi j'attends avec impatience (et je sais qu'il y en aura plein) les naturistes, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et qui vont se réjouir de ça

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/10/27/01008-20171027ARTFIG00070-quand-la-france-se-rechauffera-tout-ce-qui-va-changer-dans-nos-vies.php 

Hors sujet. Le prochain message de même acabit je l'efface.

.
  Profil  



Sauter à :
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Evènements
Mars 2019
LMMJVSD
    1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Sondage
Préféreriez vous un centre de vacances
 100% nudité ou quasi
 Vêtements facultatifs

  Results, Résultats

  • Votes : 27805
  • Commentaire(s) : 171
  

Contacts webmaster   Charte   CNIL : 1042465 
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © vivrenu.com 2003 - 2053
Ce site a été construit avec NPDS sous license GNU/GPL.
Placez les news naturisme de vivrenu sur votre site

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com  : blognaturiste.com  rencontres-naturistes.com   lenaturisme   Achat Vidéos VivreNu   Régie Pub Naturiste   nudismlife.com   videosgags.fr   tousnus.fr   photos naturistes   Revues Naturistes Vintage   Randonue   Plages Naturistes   Cyclonudistes   tv-naturiste  ovh 500go

Temps : 0.2983 seconde(s)