Respectez la nudité dans un lieu naturiste
 
93 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. 
 
 
vendredi 19 juillet 2019 EN ES IT NL PT DE  

Modéré par : gilles jacques_gana moderateur fredericdromois mapommedapi Denis 
Index du Forum » » ------Les plages naturistes en France------ » » Site web, Infos de l'Amicale naturiste des Salins d'Hyères
AuteurSite web, Infos de l'Amicale naturiste des Salins d'Hyères
duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 20-03-2005 11:45

Un forum de discussion a été créé pour contribuer aux actions de défense de la plage naturiste des Salins d'Hyères:
http://fr.groups.yahoo.com/group/les_salins_aux_naturistes
Cette plage naturiste s'est vue progressivement envahir par des indésirables ces dernières années et la municipalité d'Hyères veut maintenant y interdire le naturisme.
Un club de défense de la plage vient de se former, pour négocier avec le maire, et surtout pour surveiller la fréquentation de la plage et en refaire une véritable plage naturiste.
Apportez votre soutien à ce nouveau club de plage en vous faisant membre du forum de discussion cité ci-dessus.
http://www.geocities.com/jack_aix/

  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 20-07-2005 21:17

Message issu du forum: http://fr.groups.yahoo.com/group/les_salins_aux_naturistes

Bonjour à tous,

Vous n'êtes pas sans savoir, l'immonde situation qu'ont vécu les naturistes des Vieux Salins d'Hyères, ce dimanche 17 juillet vers les 16h.

La presse Varoise a édité un article au lendemain de cette échauffourée, suite à de nombreux appels téléphoniques qu’elle avait reçu en début de soirée.

A la lecture de certains courriels qui ont vu le jour sur le Net ce jour, je me devais d'apporter éclaircissement et de recadrer les faits, afin que la rumeur ne puisse être préjudiciable pour la sérénité de cette plage et la bonne marche de la toute frêle amicale qui commence à voir le jour.

En effet, vers les 16h00, alors que bon nombre de naturistes profitaient sereinement de la tiédeur des eaux, la police municipale hyéroise a fait son apparition en début de plage. Par arrêts fréquents, ont arpenté les lieux pour s'assurer qu'aucun contrevenant aux directives qu'ils leurs étaient données n'étaient présents.

Nombreux, sont ceux qui par crainte légitime de représailles sont sortis de l'eau, mais apparemment, sans éviter les injonctions des municipaux.

Toutefois, un groupe de baigneurs restent dans l'eau, je reste également dans l'eau. La présence des municipaux lors de la ronde du matin, voulant un temps soit peu, obliger les personnes dotées d'une serviette de revêtir un maillot de bain, alors qu'aucun attentat à la pudeur pouvait être relevé à leur encontre, les dérives de conduite vendredi avec leur véhicule de fonction, par des écrasements de joncs et des lys blancs sauvages qui commencent tout juste à fleurir pour le plus grand plaisir des yeux des naturistes et promeneurs, le tassement des dunes, ces seules dunes qui ont lieu de ne pas disparaître pour ne pas voir mourir les marais salins voués à devenir une réserve ornithologique de grandeur NATURA 2000, m'ont fait, qu'il fallait qu’une bonne fois pour toute l’abcès soit percé et reproches et diffamations soit éclaircies.

De ce fait, je suis resté dans l'eau face à l'horizon à discuter avec d'autres baigneurs locaux et estivants, ceux-ci ne me voyant pas bouger en ont fait autant. A l'approche du véhicule, nous nous sommes éloignés vers le large pour atteindre l'eau jusqu'au nombril. Le véhicule s'arrête, deux fonctionnaires territoriaux, une femme trois chevrons, et un homme deux chevrons en descendent. Ni bonjour, ni bonsoir, interpelle une jeune femme, en mal avec son string, qui tentait de nouer son paréo autour de la taille, trop tard le verbe est présent " Ré habillez-vous, le naturisme est interdit". "Justement rétorque la jeune femme, c'est ce que je tente de faire". Puis, je sens aux regards des personnes qui m'entourent que le fonctionnaire va m'interpeller, Bingo !!! . "Monsieur ", je me retourne face à eux, toujours dans l'eau jusqu'au nombril, " Vous pouvez sortir de l'eau "me demande t-il , "Oui, je réponds, pour quel motif ?", "je vous demande de sortir de l'eau", je réponds " oui mais donnez moi une raison alors que je suis dans l'eau en cours de discussion ? " J'ai besoin de vous parler me rétorque t'il" "mais Monsieur, je suis tout ouie à vous écouter", "ce que j'ai à vous dire", me faisant geste de m'approcher vers son véhicule, n'intéresse pas tout le monde", alors je lui réponds, "qu'ici c'est une grande famille et que je n'avais rien à cacher".

A ce moment, prudent je deviens, car les propos tenus par un de ses collègues, lors de notre première réunion, laissant entendre que manu militari avec son collègue, ils avaient ceinturé un naturiste qui dormait sur le dos dans les dunes pour l'emmener en garde à vue, ne m'encourageait nullement à tenter cette expérience, par ailleurs, un homme de 50 ans avec les cheveux blancs et lunettes noires sur le nez voulant résolument défendre cette plage pour l'accès aux naturistes du troisième age, handicapés et familles qui y séjournaient depuis si longtemps, il était évident que le mot s'était fait écho au sein des autorités de la police municipale et qu'il n'était pas dans mon intention de répondre à cette provocation qui aurait eu des conséquences graves, autant pour eux que pour moi, dans le cas d'une éventuelle tentative d'embarquement.

Donc, je maintiens ma position, et fortement, exprime à l'encontre de mes voisins de plage et de baignade, si ils avaient relevé de ma part, le moindre comportement ou attitude qui aurait laissé présager de ma part un caractère punissable par la loi.

A ce moment, je vis un profond soutien, nombreux et en coeur, un « NON » fuse sur les salins et de ce fait je dis, "Monsieur, je suis désolé, je sortirai quand j'aurai fini mon bain".

Le fonctionnaire, voyant mon refus de sortir de l'eau dit " parfait !, j'appelle la police Nationale". "Alors, appelez la police nationale, répondis-je, tout en invitant les personnes présentent de bien noter, photographier le cas échant la situation pour justifier de mon absence de caractère d'atteinte à la pudeur.

Tout en restant à vue, les protagonistes attendent l'arrivée des nationaux qui ne se font pas attendre moins de 10 mn.

Deux, fonctionnaires trois chevrons et un donctionnaire deux chevrons descendent, après un bref compte-rendu de la situation entre eux, l'agent deux chevrons qui pourrait être mon fils, s'approche et m'interpelle: "Monsieur! vous pouvez sorti S.V.P ? ". là, j'aime .

Poli, calme, enfin, de quoi calmer mes nerfs, malheureusement, toujours pas de motif à ma question, " Oui mais pour quelle raison ?", " Contrôle d'identité", " "Pardon !!! , contrôle d'identité alors que je suis dans les eaux de baignade à discuter avec des personnes ?" C'est une plaisanterie ?, " Non Monsieur, nous sommes en situation vigie pirate rouge et nous pouvons vous contrôler où bon nous semble"." Oui c'est probable, je le vis aussi, et donc c'est sans problème que mon épouse va vous fournir tous les documents nécessaires" et je demande à mon épouse de donner mes papiers d'identité.

Cela ne convient pas au jeune fonctionnaire, qui décidément veut absolument me voir sortir de l'eau, et je redemande, "mais enfin, que me reproche t'on ? "Y a t’il une personne ici qui à quelque chose à me reprocher ?.

A ce moment, le fonctionnaire municipal masculin apparemment excédé sort du fond de la situation pour venir devant le policier National et jambes écartés, une main sur la ceinture une autre me désignant profère haut et fort, " Moi monsieur, je porte plainte pour exhibition sexuelle contre vous" et là mon sang fait un tour, brusquement je me relève et bras en l'air lui dit" Où monsieur, pouvez-vous voir une exhibition sexuelle ?, à quel moment vous avez pu voir mes organes génitaux, je suis munis d'un string couleur chair et non translucide " c'est à ce moment que la situation dérive, les intervenants paraissent médusés, ils ne savent plus quoi dire devant le fait, et brusquement la dérive tourne à l'encontre de ma femme qui voulait vraiment prendre sur pellicule le constat des faits qui pouvaient m'être reprochés en cas d'agression ultérieure de leur part, (c'est après qu'elle me l'avouera).

Car son plus grand souci était de faire fonctionner mon appareil numérique qu'elle n'a jamais utilisé, tant bien que mal, en cherchant une zone d'ombre, pour apercevoir l'écran d'accueil du numérique, un fonctionnaire de police c'est cru, avoir été pris en photo.

Violemment, il interpelle ma femme, lui sommant de lui montrer si elle l'avait pris en photo, elle tente autant qu'elle le peut de lui présenter l'écran intégré de l'appareil tout en lui faisant savoir qu’elle n’avait pas prise de photos, paniqué par le regard et le verbe agressif, que lui rappelle le fonctionnaire de police comme quoi, elle n'a pas le droit de prendre des photos de policiers en tenue, n'arrivant pas à l'allumer, moi, voyant mon épouse en difficulté, l'appareil qui se balance de droite à gauche, à la limite de tomber sur le sable, je crie au fonctionnaire que l’appareil ne détient pas de carte et que je suis prêt à le lui prouver, exigeant de ma femme de me donner l'appareil pour le lui montrer, c'est trop tard, le fonctionnaire de police empoigne avec sa main gauche le bras droit de mon épouse, et se collant contre elle avec sa main droite, lui tape sur le bras droit pour attraper ou faire tomber dans l'eau l'appareil qu'elle me tendait.

A la limite de chuter dans l'eau, ma femme est retenue par un homme qui, d'un bras la retient et de l'autre tout en retenant le fonctionnaire en lui tournant le dos, lui crie " mais enfin !! Vous n'allez pas taper une femme pour une photo" trop tard, cet homme que nous croisons de temps à autre sur une zone de milieu de plage, se trouvait alpagué par une clé au cou, puis projeté dans l'eau dans 10 cm d'eau, visage dans les galets, fonctionnaire de police sur lui.

Nous sommes tous consternés par ce qui vient de se produire, des cris de femmes et d'hommes fusent, sur cette plage si calme en temps ordinaire, des propos d'incompréhension s'élèvent devant cet homme qui venait de perdre tout contrôle, se croyant intervenir contre une entrave à la justice sur un homme en string.

Notre compagnon d’infortune reste étendu, je m'approche pour tenter d'observer les éventuelles blessures, çà se passe terriblement vite, son jeune collègue sort son Tonfa et arme son bras levé pour être prêt à l'abaisser sur quiconque tenterait quoique ce soit, je suis à genou dans l'eau un bras sur la victime qui laisse apparaître un filet de sang dans l'eau, je lui sort la tête de l'eau pour le rapprocher autant que possible, il est sonné mais lentement réagit et se déplace légèrement pour tenter de poser sa tête hors de l'eau.

Des pompiers, en repos, pratiquant naturiste appellent leurs collègues pour que soit dépêché une ambulance, nous sommant de ne pas le déplacer. Lentement la situation se calme, notre compagnon se remet doucement, nous cherchons à comprendre, les agents nationaux et municipaux semblent confus de la situation, parlent entre eux.
En reprenant la conversation avec le policier qui a usé de ses prérogatives, je constate deux égratignures au coude gauche, je vais même à lui proposer de se laisser désinfecter ses plaies par nos soins, il refuse laissant entendre que ce n’était rien.

Retournant en conversation avec ses collègues, nous apprendrons plus tard, que lui aussi se faisait hospitaliser, mais que par ailleurs, ils accompagnaient notre compagnon pour qu’à l’issue de ses soins il soit entendu par l’OPJ de garde, pour entrave à la justice.

Avant l’arrivée des pompiers, une équipe de policier à cheval arrive, trois CRS, jusqu’à l’arrivée en grande pompe d’un garde du conservatoire.

Au départ de l’ambulance, ma femme et moi, ne voulant pas laisser seul et sans soutien notre nouvel ami, décidons de le rejoindre à l’hôpital.

Nous le retrouverons, assis dans un fauteuil roulant dans le couloir des urgences. Arrivé avant le fonctionnaire de police qui rentrera accompagné par les pompiers sur un brancard et mis immédiatement en salle.

Après de nombreuses minutes, l’infirmière s’approche de nous pour lui faire savoir qu’elle avait plus de place aux urgences, et qu’elle lui proposait de se faire consulter en médecine, en dessous qui était également saturée. Devant l’abondance des patients qui attendaient et les victimes plus grièvement bléssées que lui, Patrick décide, de ne pas encombrer le surplus hospitalier pour une douleur crânienne et dorsale qui semblaient s’atténuer lentement ?.
Malgré nos conseils de prudence, la décision est prise, Patrick quitte l’Hospital et sera ramené à son domicile par ses amis. Nous nous saluons et nous promettons de nous retrouver sur la plage.

Vers 21h00, un coup de fil sur mon portable en provenance de l’OPJ de garde du commissariat de Hyères, me fait savoir qu’il souhaiterait m’entendre le lendemain matin sur les faits qui se sont produits aux salins. Je lui réponds que j’étais disponible immédiatement et que j’arrivais, bien qu’apparemment embarrassé de me recevoir à cette heure si tardive, il consent à me recevoir.

Déclaration faite, sur les soi-disant faits rapportés par la police municipale, il me déclare qu’une saisine avait été faite à mon encontre pour exhibition sexuelle et que l’affaire serait portée devant le procureur de la république.
Quand à Patrick, qui apparemment venait d'etre entendu, pour obstruction aux forces de l'ordre, sont affaire était en cours.

Je porte à l’attention des lecteurs, qu’un énorme élan de solidarité spontanée, c’est formé autour de Patrick.

Noms, prénoms, adresses et même des numéros de téléphones ont été déposés sur deux feuilles. Tous, prêts à témoigner d’une situation qui n’aurait jamais du se produire sur un lieu naturiste ou justement calme et sérénité sont de rigueur.

Cette situation devait arriver, pour l’ensemble d’entre nous, il devenait insoutenable de se voir affublé d’un tel harcèlement, ponctué d’interprétation de textes de loi à la mode locale. Allant jusqu’à humiliations sur des personnes fragiles et certainement n’ayant jamais vécues un tel acharnement, de la part de certain fonctionnaires territoriaux.

Des pratiquants naturistes de prêt de 25 ans sur cette plage des salins, qui viennent un mois par an en pension complète dans un hôtel de la ville, offusqués par cette pression nous ont certifié ne plus vouloir revenir dans le Var.

Alors, pourquoi tant de dérive, pour un soi-disant arrêté municipal qui n’existe pas ? Si ce n’est, celui de 1990 qui notifie que le naturisme est interdit sur les plages des communes de la ville de Hyères qui ne sont pas prévus à cet effet.
Dès lors, comment pouvons nous concevoir que ces deux dernières années, c’est avec la plus grande sérénité que les naturistes des salins ont accueillis les patrouilles de polices nationale et municipale, ravis de voir enfin arriver une présence qui allait les aider à se débarrasser de ces individus un temps soit peu voyeurs et provocateur avec qui nous devions parfois avoir des propos menaçant sachant que nous n’avons pas pour vocation de faire justice nous même .

Réellement, la situation devenait appréciable, jusqu’au jour, ou un ensemble de conseillers décident de retirer les panneaux « Attention plages naturistes », pour voir fleurir à coup de dépenses publiques, « plage publique, naturisme interdit »et ce en trois langues, conscient que le touriste étaient donc concernés, au seul motif, qu’une poignée d’individus frisent l’indécence dans un domaine hors plage et hors eau.

Que certains sites Internet pornographiques vantent, suivant les dires, les mérites de cette plage . et alors ?

Nous avons bien des terroristes qui se promènent dans les transports en commun avec des explosifs et de mauvaises intentions, ce n’est pas pour cela que l’on interdit les usagers de fréquenter ces moyens de transport. Par contre, on met en place de quoi les identifier afin de les interpeller.

Aujourd’hui, les naturistes des salins veulent retrouver leur panneau voire même un panneau significatif et bien précis, « naturisme autorisé dans la limite de sa plage et des ses eaux de baignades. Nudisme interdit sur les dunes, et aires de circulation piétonnes.

C’est ainsi que je pense que nous pouvons trouver une certaine dignité perdue, et de pas se voir afficher d’une étiquette de pervers. Si aujourd’hui, une mairie se doit de prévoir une aire d’accueil pour les gens du voyage, si la loi Perben sur les minorités, si la Loi n°99-291 relative à la Police Municipale, si le code de déontologie de la police municipale, si la loi sur le littoral, si le code général des collectivités territoriales existent, ce n’est certainement pas pour voir mourir par des interprétations de textes, les naturistes respectueux des talents éducatifs de nos aïeuls.

Voilà mes faits, et ce, à quoi je crois profondément, des valeurs de droit que je souhaite voir respecter.

A tous, merci de m’avoir lu, et que, propos sains soient dits et défendus.

Très cordialement à tous et que soleil et mer vous soient profitables.

Jean-Paul
  Profil  

souleou83
115    
 Membre confirmé
Venu(e) 17-10-2016 15:25

PACA Var
souleou83
  Posté : 21-07-2005 13:56

Bonjour à tous,

Et hop, je me jette à l'eau, avec cette canicule j'aurais au moins une excuse car ce que je vais dire ne va peut-être pas plaire à tout le monde.

Comme vous tous, je viens de lire la relation des faits déplorables qui se produisent actuellement sur la plage des Vieux Salins d'Hyères et cette partie de cache-cache entre naturistes et police municipale ne me fait plus rire, comme au temps du gendarme de Saint Tropez.
Quand la nudité recule c'est la démocratie qui régresse!

Néanmoins, on pouvait s'attendre à ce que le maire prenne un jour ou l'autre la décision d'interdire la plage aux naturistes, car depuis longtemps pouvait-on encore parler de naturisme à cet endroit "hot-lieu" ouvert à tous les débordements?

Pire encore, comment expliquer le naturisme à son entourage, à ses amis, quand tout près de chez vous un endroit comme les Vieux Salins était la vitrine de toutes sortes d'exhibitions à caractère sexuel ?

J'entends ici ou là que l'on déplore la dégradation de l'ambiance depuis quelque temps, alors que ça fait plus de 20 ans que cet état de fait perdure.

Souvenez-vous: déjà en 1983, Gaston Biancotto, le maire de l'époque, avait interdit le naturisme sur cette plage pour les mêmes raisons et il avait fallu palabrer longtemps avant que la plage soit rendue aux naturistes.
Les familles étaient revenues quelques années avant d'avoir à éviter d'abord la pinède, haut-lieu des RDV homos (quand je dis RDV, je reste courtois) pour se réfugier dans la première partie de plage bientôt envahie par les échangistes et prostituées de tout poil.
Constatant cette situation insupportable à plusieurs reprises, ma femme et moi n'y mettons plus les pieds depuis plusieurs années, préférant les grandes plages de l'Atlantique pourtant situées à plusieurs centaines de kms de chez moi.
Bref, la municipalité a pris une décision qui n'est peut-être pas la plus judicieuse, mais qui s'est basiquement imposée à leurs yeux vu la situation.

Merci de m'avoir lu et excusez-moi pour ce coup de gueule.
Gérard
  Profil  www  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 30-07-2005 21:00



https://www.vivrenu.com/editeur/images/Salins-amicale.JPG
  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 02-08-2005 22:21

Article paru dans Var-matin du 2 Aout 2005:

Salins Var-matin 2/8/5
  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 07-08-2005 22:41

D'autres témoignages parus dans Var-matin du 3 Aout 2005.

En particulier un témoignage concernant la plage de Merville-Franceville (Normandie), qui fut interdite au naturisme, puis ré-autorisée au naturisme.

https://www.vivrenu.com/editeur/images/2005-08-03-VAR-MATIN.pdf
  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 07-08-2005 23:31

Article du Var-matin du 5 Aout 2005:



https://www.vivrenu.com/editeur/images/2005-08-05-Salins-Var-matin.jpg
  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 09-08-2005 20:48

Article paru dans Var-matin le mardi 9 aout 2005, suite à la réunion entre l'Amicale naturiste des Salins d'Hyères et l'adjoint municipal chargé de la Sécurité:
https://www.vivrenu.com/editeur/images/2005-08-09-VAR-MATIN.pdf

Naturisme : non municipal ferme et définitif


L'adjoint à la sécurité Michel Glaize a récemment rencontré les représentants de la nouvelle association de défense naturiste créée sur la plage des Salins. Explications...


Une petite plage très convoitée, sur le ruban littoral entre Hyères et La Londe.

Les représentants de la nouvelle Association de défense de la plage naturiste des Vieux Salins d'Hyères ont récemment rencontré l'adjoint municipal à la sécurité, Michel Glaize.

Les premiers ont exposé leurs revendications après une reprise en mains jugée par trop musclée du site, et entendaint proposer des solutions pour maintenir la pratique du naturisme.

Le second a précisé la position de la majorité municipale qui a soulevé une véritable levée de boucliers depuis quelques semaines au sein de la communauté naturiste (nos précédentes éditions).

Depuis 1989...

Les uns et les autres ont campé sur leur position. Pour Michel Glaize, il s'agit tout bonnement de faire respecter la loi. "Depuis 1989, les différentes municipalités ont successivement rappelé qu'aucune plage continentale d'Hyères n'était ouverte au nudisme. Et c'est une municipalité socialiste, celle de M. Biancotto, qui, la première, a tapé du poing sur la table aux Vieux Salins (...)".

"Le domaine maritime ne peut être aliéné au profit d'une activité particulière, l'accès aux plages doit rester libre, rappelle l'adjoint à la sécurité dans un communiqué. En outre, l'article 232-2 du Code Pénal considère le fait d'imposer sa nudité à la vue d'autrui, dans un lieu accessible au regard du public, comme une exhibition sexuelle".

" Regards innocents "

Et Michel Glaize de mettre en avant la restauration du sentier littoral qui relie aujourd'hui les Salins à La Londe. "Il est devenu un lieu de promenade très apprécié des Hyérois, et la plage des Salins est devenue une plage de passage. Le Conservatoire du Littoral, pour sa part, va aménager, non loin de cet endroit, un parcours "nature", ce qui renforce l'ouverture à un public toujours plus nombreux".

Au regard de ces éléments, il devient évident que la pratique du naturisme à cet endroit n'est plus tolérable", souligne l'élu hyérois qui se défend toutefois de tout amalgame. "Loin d'être contre la doctrine du docteur Durville, qui prône un retour à la nature par la pratique de la nudité, la municipalité conseille vivement à cette association de se mettre en conformité avec la loi et, pour le moins, de trouver un lieu à l'abri des regards
innocents"
.

Stratégie naturiste

Des arguments qui n'emportent pas l'adhésion des habitués du site. "Nous n'avons pas l'intention de nous calmer, avance l'un des membres du bureau, Nous sommes nous aussi pour une répression de l'exhibitionnisme, mais nous ne comprenons toujours pas pourquoi on tue un sitte naturiste sous prétexte qu'une population minime est choquée par la nudité".

Stratégie ? "Nous allons envoyer un courrier à l'ensemble des élus hyérois. Il y a une loi sur les minorités, pourquoi ne pourrait-on pas, au niveau du gouvernement, dépénaliser la nudité sur les plages ? Un député a signé notre pétition...".

N.B.
  Profil  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 13-08-2005 09:11

L'Amicale naturiste des Vieux Salins d'Hyères vient de créer la page d'accueil de son site web, qui donne accès à son forum de discussion:

http://www.geocities.com/jack_aix/
  Profil  

Danne44
1  
Venu(e) 05-09-2005 11:33
Danne44
  Posté : 25-08-2005 19:55

Nous sommes complètement bouleversés de voir cette plage devenue interdite où presque.

Tenez nous au courrant SVP. La plage des Salins d'Hyères était pour nous, ma femme et moi, notre petit coin de paradis.
  Profil  

husman
2  
Venu(e) 15-05-2006 20:28
husman
  Posté : 26-08-2005 17:51

Salut à tous !

Je suis choqué de voir tout ça ! Durant cinq années, je travaillais sur Hyères donc d'avril à octobre mon repas je le passais sur cette plage ! C'était un grand moment de détente ! Je suis triste de la tournure que prend cette affaire ! merci rittondale !! Tenez nous au courant de l'évolution !

Courage

greg
  Profil  E-mail  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 27-08-2005 08:03


  Profil  

ourfarewell
1218     
 Membre confirmé
Venu(e) 19-10-2018 14:07
ourfarewell
  Posté : 06-10-2005 15:37

Le naturisme continental, dans le Var, est mort, faute de tolérance.

C'est le résultat des mentalités extrémistes qui imprègnent certains élus et policiers. De manière politiquement correcte, on parle d'actions de "prévention" pour assurer la paix civile alors que, dans le cas précis du naturisme, s'est décidée à l'évidence une action répressive totalitaire, dont la force du "bon-droit" autorise des attitudes extrêmement insultantes.

Les cas de plainte pour exhibition sur le dernier secteur nudiste existant, la plage des Salins, ont été utilisés pour justifier de manière éhontée une politique de répression à l'aveugle contre ceux qui, naturistes innocents et respectueux, le fréquentaient.
Mettant dans le même sac naturisme et exhibition sexuelle, comme l'autorise encore une certaine interprétation (bien abusive, mais faisable) de la loi, la police s'est montrée humiliante, méprisante et violente. Jeter le bébé avec l'eau (souillée) du bain, ça n'est pas de la prévention : on se trompe et de personnes et d'objectif.


Si la police se permet elle-même d'arriver sur place et de porter plainte pour exhibition sexuelle envers tous ceux qui sont nus, donc envers des pratiquants qui ne nuisent à personne, les amalgamant aux cas potentiellement réprouvables, c'est la démonstration d'une incompréhension et d'une intolérance totales, intolérance qui par son côté abject n'est pas éloignée du fascisme.


Je suis absolument choqué de voir à quel point l'esprit répressif peut prendre de telles proportions. Ça ne fait pas honneur à la politique.

Ce n'est même pas tellement à cause des indésirables déviants que l'interdiction a été décrétée, mais par parti-pris affiché pour le textilisme !! En effet, sous prétexte de "passage" croissant, tout naturiste devient "indésirable" (je cite) :
"Il est devenu un lieu de promenade très apprécié des Hyérois, et la plage des Salins est devenue une plage de passage. Le Conservatoire du Littoral, pour sa part, va aménager, non loin de cet endroit, un parcours "nature", ce qui renforce l'ouverture à un public toujours plus nombreux. "
"Au regard de ces éléments, il devient évident que la pratique du naturisme à cet endroit n'est plus tolérable"


C'est vraiment l'invasion des textiles intolérants.


Dans le Var, ne reste plus qu'à aller se cacher sur une île, comme les Nazis l'avaient d'abord proposé pour la "vermine" du peuple !



Message édité par : ourfarewell

  Profil  E-mail  

Thierry80080
136    
 Membre confirmé
Venu(e) 21-02-2009 09:50

picardie Amiens
Thierry80080
  Posté : 06-10-2005 18:00

Je n'aurais pas mieux dit!

Le Conservatoire du Littoral veut ouvrir un 'parcours nature',

Il y aura donc plus de monde, donc plus de désobéissant aux panneaux d'entrée, et alors : 'Bonjour la Nature'!


------------------------------
Vouloir vivre nu n'est pas obéir à un rite païen.
  Profil  E-mail  

duke
471    
Venu(e) 20-06-2006 23:14
duke
  Posté : 02-04-2006 19:42



Relaxe prononcée le 7 mars 2006 par le Tribunal Correctionnel de Toulon (Article paru dans Var-matin le 12 mars 2006)
  Profil  

massif
13   
Venu(e) 13-09-2013 14:10
massif
  Posté : 05-04-2006 13:07

Bonjour,
Je suis remonté dans les post. Relisez le message de Souleou83 (Gérard). Je trouve bien tardive cette mobilisation alors que les dérives constatées durent depuis fort longtemps (et quand je dis dérive, je suis light car je n'ai jamais vu aussi malsain que ce coin). Le sentier du littoral passe par là et dans le secteur à couvert dans les pins vous ne pouviez pas faire 3 mètres sans tomber sur 2 mecs entrain de baiser avec des gus dans tous les sens pour les mater.

Désolé mais à la 1000 ème plainte que voulez-vous qu'il arrivât ?

Quant à parler de nazis (par ourfarewell), excusez-moi mais il y a des termes qui perdent de leur contenu à force d'être utilisés à tord et à travers.

Du reste, on ne peut que regretter l’interdiction du naturisme mais pourquoi toujours penser à un complot textile et stigmatiser une population ? Je trouve ces relents ethno-communautaristes profondément dangereux pour l’équilibre de notre société et de la République.

Salutations.
  Profil  

loutre_27
1617     
 Membre confirmé
Venu(e) 17-07-2019 19:22
loutre_27
  Posté : 05-04-2006 22:53

Bonsoir,
Le dernier post est un peu provocateur mais résume bien la façon dont certaines mairies voient la solution au problème: interdiction du naturisme, aucune concertation avec les vrais naturistes et envoi de cow boys. Quant à la partie de sexe, elle relève du fantasme si ellle atteint ces niveaux (même si je n'ai jamais mis les pieds sur cette plage là en particulier, il est possible de l'affirmer).
Amitiés
Francis
  Profil  

matgreen
30   
Venu(e) 27-05-2010 19:12
matgreen
  Posté : 09-04-2007 23:52

bonsoir,
alors ca en est ou cette histoire... j'ai un peu halucciné en lisant tout ca !

A+
  Profil  

taheb
120    
 Membre confirmé
Venu(e) 16-05-2013 10:30

taheb
  Posté : 10-04-2007 09:17

Bonjour,

Nous allons finir par croire que les Français sont Bêtes.
Comme tous les ans nous rentrons depuis peu d'une semaine de congés passés en Espagne (Iles Canaries).
Nous y avons rencontrés aucuns problèmes toutes les plages non urbaines sont autorisées au naturisme familiales.
Certaines sont mêmes surveillées par des sauveteurs en mer ( courants dangereux pour les²enfants).
Et pour la suretés elles sont protégées par des rondes de policiers.
Alors pourquoi pas la même chose en France le berceau du naturisme et le pays de " Egalité, Liberté, Fraternité".
Peut-être la seule solution est de partir pour être tranquille?
Bon soleil à toutes et à tous.
Raymond.
  Profil  

GAEL93
10   
Venu(e) 10-10-2009 21:43
GAEL93
  Posté : 21-07-2009 19:51

La plage des Salins d'Hyères est de nouveau ouverte sur une partie délimitée et plus petite un peu plus près des Salins ce qui évite la marche chargé des affaires de plage et des gamins. J'espère que cette fois-ci les libertins pour ne pas dire plus ne viendront plus faire de cochonneries sur cette plage. La nudité c'est très agréable et ça peut se faire sainement.
  Profil  



Sauter à :
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Evènements
Juillet 2019
LMMJVSD
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31     
Sondage
Préféreriez vous un centre de vacances
 100% nudité ou quasi
 Vêtements facultatifs

  Results, Résultats

  • Votes : 27962
  • Commentaire(s) : 171
  

Contacts webmaster   Charte   CNIL : 1042465 
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © vivrenu.com 2003 - 2053
Ce site a été construit avec NPDS sous license GNU/GPL.
Placez les news naturisme de vivrenu sur votre site

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   : rencontres-naturistes.com   lenaturisme   Achat Vidéos VivreNu   Régie Pub Naturiste   nudismlife.com   tousnus.fr   photos naturistes   Revues Naturistes Vintage   Cyclonudistes   tv-naturiste  ovh 500go

Temps : 0.1903 seconde(s)