Plage naturiste de New York (USA)

Date : jeudi 25 aot 2016 @ 08:05:52 :: Sujet : Naturisme

Le 26 juillet dernier, j’ai testé la plage naturiste de Gunnison Beach, à 40 mn de Wall Street ! Cette plage est, paraît-il, la plus grande plage naturiste de l’est des USA. Prometteur, donc.
Voici le récit de cette découverte. Départ de la 35ème rue, sur l’East River, en plein cœur de Manhattan. A 8h30, le ferry ne coute que ( !) 30 dollars par personne aller et retour. Les départs suivants coutent 45 dollars











Nous nous installons sur la terrasse du ferry. En route pour 45 mn de bateau. Au programme : passage sous 3 ponts de Manhattan (Triborrow, Manhattan, et Brooklyn), avec les grattes ciels sur notre droite. Un arret de quelques minutes à Wall Street pour embarquer d’autres passagers puis 40 mn de bateau jusqu’à la Presqu’ile de Sandy Hook, au sud de Manhattan, dans le New Jersey.





 



 






Nous nous éloignons de Manhattan et allons passer sous le pont de Verrezanno.








En route, nous croisons quelques petits bateaux de pêcheurs. A partir de ce moment-là, nous passons en mode « vacances à la mer ». L’urbanisme outrancier de New-York s’éloigne peu à peu.







 

La presqu’ile de Sandy Hook est en vue.


C’est une presqu’ile jusqu’à il y a peu occupée exclusivement par les US Coast Guards. Aujourd’hui on peut louer à l’Etat ces maison, à condition de les renover.







A peine débarqués, nous sommes pris en charge par un bus façon « school-bus ». Plusieurs plages sont desservies, celle qui nous intéresse est la deuxième :Gunnison beach.







Après 5 mn de bus, le chauffeur annonce « Gunnison Beach, clothing optional »… c’est bien ici. Nous descendons du bus sur un parking immense duquel part un petit chemin à travers la végétation.



A l’approche de la plage, une petite place (que je n’ai pas photographiée) propose toilettes, douches, buvette (à l’américaine donc surtout des sodas, des hot-dogs, chips). Il vaut mieux prévoir son pic-nic c’est plus sain. Il y a aussi un petit vendeur de parasols pour 10$.


Sur le chemin, au loin, la sky line de Manhattan nous rappelle le paradoxe de la situation : en pleine nature face à l’une des mégalopoles les plus dense du monde.

Après le chemin vers la plage recouvert d’un tapis synthétique (pour personnes à mobilité réduite) nous arrivons au bord de la plage.






Le fameux panneau que j’attendais ! 



 

La plage est très profonde. Au moins 300 ou 400 mètres de sable avant de toucher les premières vagues…





Après 5 bonnes minutes de marche dans le sable fin et profond… enfin… le premier plouf !



Ici la nudité est très respectée. 90% de personnes nues. Mixité hommes / femmes très bonne.






Nous nous postons à l’extrémité droite de la plage (vers le sud). La limite autorisée ce jour-là. Car de l’autre coté, les oiseaux nichent (réserve naturelle oblige).





 



La plage est plus large fin Aout. Je ne sais pas jusqu’où elle est ouverte après la période de ponte, mais ce jour-là, sa largeur n’était que de 200 -300 mètres environ, un peu déçu donc, car pour la plus grande plage de la cote Est, c’était un poil court. Mais la taille de cette plage est aussi très importante par sa profondeur.





Vers 17heures le ferry revient pour nous ramener.

Bilan : Une chouette escapade hors du temps et de New-york, une plage sans ombre ni charme spécifique mais propre et réellement naturiste. Si vous allez à New-York en été et que vous avez une journée ou plus à consacrer à la plage, je vous la conseille donc. Pensez à la crème solaire !








Cet article provient de VivreNu

L'URL pour cet article est : https://www.vivrenu.com/article.php?sid=2095